Fondation drainante pour charges lourdes - structure avec engazonnement

Un pavage drainant nécessite une structure adaptée, stable et perméable à l'eau. Ceci est important pour éviter l'affaissement et pour fournir au gazon suffisamment d'espace pour pouvoir s'enraciner. La structure d'un revêtement en dalles de gazon de béton se compose donc de deux couches : une couche de fondation et un lit ou une couche de pose. Cette application est adaptée aux charges du trafic lourd et donc aussi aux applications publiques et industrielles (CSC 250). Un substrat humide ou peu perméable ? Prévoyez dans ce cas un drainage suffisant. Ne considérez pas seulement le pouvoir drainant. La fondation doit également avoir la capacité portante nécessaire pour le trafic.

À faire

  • Pour les pavages drainants, utilisez un matériau de fondation classique. Par exemple : un gravier non lié au ciment de 0/20 ou 0/40 mm, avec une quantité limitée de particules fines.
  • Le lit de pose est composé de gravier concassé 0/7 mm. Cette structure favorise la capacité portante, mais elle offre un volume plus réduit pour l'enracinement du gazon.
  • Tenez compte de l'épaisseur du pavé ou de la dalle pour déterminer l'épaisseur exacte de la couche de pose.
  • Après la pose des dalles de gazon en béton, les ouvertures sont comblées en une seule opération simple avec un mélange équilibré de terre franche, de compost de qualité supérieure, de lave 3/8 mm et d'un mélange de semences de gazon spécial.
  • Étalez le substrat au-dessus de la dalle de gazon. Aspergez abondamment avec de l'eau. Grâce au grand pouvoir de tassement, le substrat aura diminué de volume d'environ 20 % après 5 jours. Ainsi, la pointe de croissance de la graminée est protégée contre les dommages dus au trafic.

À ne pas faire

  • Ne tassez pas le substrat.
  • Évitez une surépaisseur lors de l'installation.

Notre conseil !

  • Dans le commerce, vous trouverez des mélanges prêts à l'emploi pour le support et le remplissage des dalles de gazon en béton.

Version 01-02-2019